Les Sept Royaumes, tome 2 : La Reine Exilée





Résumé :



Han Alister fait route vers le sud pour commencer son apprentissage à la Maison Mystwerk, au Gué-d Oden. Mais la Maison recèle ses propres périls. Han y rencontre un mystérieux magicien qui l'initie aux plus sombres secrets de la sorcellerie. Pendant ce temps, la princesse Raisa fuit un mariage forcé. Accompagnée par son ami Amon, elle doit rejoindre la Maison Wien, l'école militaire du Gué-d'Oden. C'est alors que le chemin de Han croise celui de Raisa, bouleversant leur destin à jamais...


Avis :



Nous retrouvons Raisa et Aliser qui sont en route, séparément, pour Le Gué d’Oden. En effet, Raisa à du quitter les Fells pour éviter un mariage forcé avec un magicien, ce qui est interdit par l’ancien traité et qui aurait eu de graves conséquences. Elle intègre donc l’académie militaire ce qui lui permet de se cacher de ses ennemis mais aussi de parfaire son éducation.
Quant à Alister, suite à la perte de sa famille et aux révélations faite sur ses origines, il est plus que décidé à devenir un grand magicien pour se venger de ce qu’il a subi dans le premier tome. Pour cela, et après avoir passé un pacte avec les Clans, il intègre l’académie de magie.
J’ai adoré retrouvé ces deux personnages, Raisa est plus mature et bien décidée à devenir une future reine qui sera aider son peuple le mieux possible. Alister lui est prêt à tout pour devenir plus fort et accomplir sa vengeance, mais on s’aperçoit vite que c’est un fin stratège et que les années passées dans les rues du Marché de Chiffonnier lui sont très utiles. Leur retrouvaille se fait assez tard dans le récit et bien sûr celle-ci est pleine de non-dit et sans que certaines révélations seront difficiles à acceptera pour certain.
Le récit en lui-même est toujours aussi prenant, on alterne toujours les deux points de vu, même si je dois dire que j’ai préféré être aux côtés d’Alister, car on doit dire qu’on ne s’ennuie jamais avec lui et qu’il y a toujours plus d’action avec lui qu’avec Raisa. J’ai aussi bien aimé la relation qui naît entre eux, même si on se doute que cela va se compliquer par la suite.
En Bref, un second tome plus « académique » où l’on voit nos héros évoluer chacun de leur côté dans des académies différentes mais qui leur apportent beaucoup et même si l’action n’est pas ce qui prédomine dans ce tome, on ne s’ennuie pas pour autant et on a plaisir de voir nous héros gagner en force pour les prochaines épreuves qu’ils vont devoir subir.



You May Also Like

0 commentaires