Gardiens des Cités perdues, tome 2 : Exil




Résumé : 


Depuis qu’elle a quitté sa famille humaine pour aller vivre parmi les elfes et étudier à l’académie de Foxfire, Sophie n’a pas manqué d’attirer tous les regards sur elle… et son enlèvement n’a rien arrangé ! Le monde elfique, pour qui le mot « crime » était jusque-là quasi inconnu, est en émoi et la révolte gronde…
Pourtant, une découverte extraordinaire pourrait permettre de ramener le calme au sein des Cités perdues. Sophie tombe en effet nez à nez avec une alicorne, une créature fabuleuse que les elfes croyaient disparue, symbole pour eux d’un nouvel espoir. Mais la jeune Télépathe, chargée de s’occuper de l’animal, va vite déchanter : déjà bien éprouvée par la reprise des cours imminente et les messages toujours plus énigmatiques du Cygne Noir, elle se retrouve en plus contrainte de prendre un risque immense pour protéger l’un de ses proches d’une mort certaine…

Avis : 


C’est avec plaisir que je me suis replonger dans l’univers de Shannon Messenger et que j’ai retrouvé Sophie.
Nous reprenons quelques temps après le sauvetage de Sophie, sauvetage qui n’est apparemment pas resté sans conséquence. Tout commence par le découverte d’une alicorne, un animal rare dans le monde elfique, puis la découverte d’un message codé du Cygne Noir, et à partir de là tout s’enchaine.
Ce tome encore meilleur que le premier. Entre les problèmes que rencontrent Sophie et certains rebondissements, autant dire que l’on ne voit pas passer les 500 pages de ce livre. Le rythme est plus soutenu, il y a plus d’action que dans le premier tome et surtout, on se rend vite compte que le monde elfique n’est pas si féérique que ça. Arriver à la fin, on reste avec pleins de questions qui, je l’espère trouverons des réponses dans le prochain tome.
En Bref, encore une merveilleuse lecture, cette série fait indéniablement partie des bonnes découverte de cette année. Vivement le tome 3 !!!




You May Also Like

0 commentaires