Magisterium, tome 1 : L'épreuve de fer


Résumé : 


Depuis qu'il est tout petit, Callum Hunt, 12 ans, connaît trois règles par cœur : ne jamais faire confiance à un magicien; ne jamais réussir une épreuve soumise par un magicien; ne jamais suivre un magicien au Magisterium. Callum va enfreindre toutes ces règles et sa vie changera comme jamais il n'aurait pu l'imaginer. La plupart des jeunes feraient tout en leur pouvoir pour réussir l'épreuve de fer, mais pas Callum Hunt. Callum veut échouer. Son père lui a appris que la magie n'augurait rien de bon et qu'il valait mieux s'en éloigner. Or Callum ne réussira pas à rater le test et se retrouvera au Magisterium, un endroit à la fois sinistre et sensationnel, où le passé et l'avenir s'entremêlent d'une étrange façon. L'épreuve de fer n'est que la première d'une série d'épreuves beaucoup plus intenses.

Avis : 


Qui dit Cassandra Clare, dit je fonce !!!! et je n'ai pas été déçu. 
Nous faisons donc la connaissance Callum un jeune garçon de 12 ans dont son père à mis en garde contre la magie et qui doit tout faire pour échouer à l'épreuve d'entrée à Magistérium l'école de magie. Hélas, bien qu'ayant fait en sorte de rater le test, il est quand même choisit par un magicien pour devenir son apprentis. A partir de ce moment, la vie de Callum va changer du tout au tout. 
Bien qu'en apparence on pourrait croire à un nouveau Harry Potter, je vous arrête tout de suite ça n'a rien à voir. Alors oui il y a une école de magie, mais ici rien à voir avec Poudlard et ses multitudes escaliers qui en font qu'à leur tête. Magistérium est une école souterraine avec ces tunnels obscurs et sa rivière. Quand à la magie, ici pas de baguette, ni de formule, on est plus sur une magie élémentaire (eau, air, feu, terre). Quand à notre héros, il est bien loin d'Harry. En effet, il est cynique à toujours une petite phrase désagréable à sortir, c'est l'anti-héros par excellence et je ne l'ai que plus adoré. La mythologie est bien développée et l'action bien présente ce qui fait que l'on ne s’ennuie pas.
L'histoire, sans être vraiment exceptionnelle, est vraiment prenante. Quand aux révélations de la fin, je ne m'attendais pas du tout à ça et j'ai été agrément surprise.
En Bref, une bonne lecture avec un héros non conventionnel et dont j'ai hâte de voir comment les auteurs vont développé la suite de cette série.  



You May Also Like

2 commentaires

  1. C'est la deuxième chronique positive que je lis. Je pense découvrir Mortal Instruments avant mais cette lecture me dit bien. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te dirais qu'une chose : fonce pour Mortal Instrument, c'est ma saga favorite. Je m'en suis arrêté pour l'instant au tome 3, j'ai le 4 et 5 dans ma PAL mais j'attend le tome 6 pouvoir finir cette saga, parce que l'auteur à tendance faire des fins stressantes quand on a pas la suite sous la main !!!

      Supprimer